mardi 12 janvier 2010

Critique #46 - Call of Cthulhu - Les demeures de l'épouvante

Une maison peut-elle faire vraiment peur?

5 commentaires:

  1. Références :

    Musique de Unearth
    Album : The March
    Chanson : Bled dry

    La version que je critique est celle traduite par Descartes, publiée en janvier 1991.

    Les auteurs sont :Auteur(s) : Keith Herber, Michael DeWolfe, Fred Behrendt, Wesley Martin et Mark Morrison.

    La version originale fut publiée en 1990 par Chaosium. Il existe une réimpression de 2007, toujours en anglais.

    RépondreSupprimer
  2. Le retour du Grand Ancien!

    Ça fait du bien de te voir de retour après une longue absence! Et, qui plus est, avec une autre excellente critique!

    Je me rappelle qu'on m'ait dit beaucoup de bien de ce recueil... qui, donc, déjà?... Enfin, ce sont des aventures que j'aurais certainement appréciées jouer en compagnie d'un vénérable Gardien des arcanes... ;)

    Du reste, je ne peux pas trop commenter sur le fond, puisqu'il s'agit d'un livre que je ne possède pas. Toutefois, j'approuve au sujet des éditions Descartes: leurs livres sont de vraies ruines. Je me rappelle que, parfois, ils tombaient déjà en miettes entre nos doigts alors qu'ils venaient de sortir des boîtes de nos joyeuses boutiques de Riki. Ah, l'âge d'or où nous vidions nos poches d'étudiant mal nourri pour miser sur le jdr!... ;)

    J'attends avec impatience la suite de tes critiques sur CoC!

    RépondreSupprimer
  3. Ah la maison corbitt ..elle a hanté qq editions du livre de base de l'AdC ...

    RépondreSupprimer
  4. Merci, très bonne critique

    RépondreSupprimer